JUDO CLUB DE GOLBEY


2018-2019
News
« Dojo Bernard Verrières », en hommage au senseï
< | >

« Dojo Bernard Verrières », en hommage au senseï

Publié le 11 mars 2019 par

En honneur à Bernard Verrière, cofondateur du club, afin de de perpétuer son souvenir et de cultiver les valeurs du code moral du judo qu’il incarnait, avec l’accord de la municipalité, le dojo du centre sportif Henri Lepage porte désormais son nom.

« Dojo Bernard Verrières », en hommage au senseï

Le parcours de Bernard :

Bernard fut l’âme de ce club.

Il nous a quitté le 9 août 2018.

Figure historique et fondatrice du club, ayant formé plusieurs générations de judokas et dont la valeur était reconnue tant dans les milieux sportifs qu’associatifs locaux, Bernard Verrières a marqué de son empreinte notre club et a contribué à son rayonnement, particulièrement à Golbey.

Son enseignement et ses valeurs ont contribué à former de nombreux Golbéens. Il a su détecter les talents, former de nouveaux enseignants, obtenir le meilleur des élèves dont il avait la charge.

Né le 9 avril 1945, ce sarthois d’origine a découvert le judo en 1966 à son retour du service militaire. Très rapidement il progresse dans la discipline et devient enseignant dans plusieurs clubs normands. Formé à l’INSEP, il pratique la compétition à haut niveau. Il s’installe dans les Vosges le 23 mars 1977 et dispense ses cours à Charmes, Châtenois, Mirecourt, Vincey dont il crée le club ainsi que celui de Thaon-les-Vosges et de Châtel-sur-Moselle. Mais c’est à Golbey qu’il donnera une part plus grande encore d’enthousiasme en créant le club avec Bernard Spriet.

Il poursuivra sans relâche l’approfondissement de sa discipline en accédant aux plus hauts grades. Ainsi devient-il ceinture noire 6ème dan le 1er janvier 2008.

En 2016, il prend sa 50ème licence et poursuit son activité auprès de tous avant que son état de santé ne l’éloigne du dojo.

Son exemple, ses qualités rayonnent toujours auprès des judokas golbéens.

 

Une belle cérémonie où personne n'a manqué à l'appel :

L'assemblée a été émue par le discours énoncé par Bernard Spriet, cofondateur du club :

BERNARD, c'est l'encadrement de centaines d'élèves, petits et grands, filles et garçons, c'est plus de 200 judokas menés à la ceinture noire

BERNARD, c'est la venue à Golbey d'un Champion médaillé olympique, d'une Vice-championne du monde, des équipes olympiques féminines de Cuba

BERNARD, c'est le professeur, chauffeur de bus, qui emmène tous ses combattants pour un tournoi à Alençon, sa région d'origine

BERNARD, c'est le travail, le respect, la discipline, ce sont les résultats départementaux, régionaux, nationaux

BERNARD, c'est la joie de gagner sur les tatamis

mais Senseï BERNAD perd son dernier combat par ippon le 9 août 2018.

Adieu Senseï, adieu Maître BERNARD, garde-barrière

C'est aux filles de Bernard Verrière qu'il revient de dévoiler la plaque.

 

Articles publiés :

https://vimeo.com/channels/canalgolbey

http://www.mairie-de-golbey.fr/mdg_fr/bernard-verriere-a-son-dojo/

Article publié dans l'Echo des Vosges en date du jeudi 7 mars 2019

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.