Le commissaire sportif

Le commissaire sportif

A- ACCUEIL – RECEPTION :

Le commissaire sportif doit dès son arrivée (normalement avant le début de la pesée) se faire connaître auprès du responsable du jour.

Il doit s’assurer de la présence de tout le matériel nécessaire à son poste ainsi que de son bon fonctionnement (drapeaux, stylos, chronomètres…).

De la même manière, il devra, à l’issue de la compétition, s’assurer du rangement de ce matériel et penser à ne pas quitter le dojo sans en avoir informé les responsables.

B- L’ATELIER DE PESEE :

Le commissaire sportif doit s’assurer :

  • De la tenue officielle du compétiteur lors de la pesée.
  • Du contrôle du passeport : être attentif à :  

                    *Nationalité, grade, âge, certificat médical (apte à la compétition), licence, validité du document, signature du professeur.

  • Du contrôle du poids :être attentif à :

                    *Isolement sur la balance

                    *Pesée féminine par des féminines

                    *Pesée masculine par des masculins.

  • Aucune tolérance de poids.

                    *Changement de catégorie de poids parfois possible selon le règlement en vigueur.

  • Remplissage de la feuille de pesée :

                    *Selon les consignes données par l’organisation.

Aucune prise de décision en cas de litige.

CTIRAGE AU SORT :

Comment sont placés les compétiteurs sur :

         1) Feuilles de poule :

2 compétiteurs du même club (ou même département, ou région suivant le niveau de la compétition) doivent être placés de façon à ce qu’ils se rencontrent dès le 1er tour, pour les autres par simples tirage au sort.

         2) Tableau double repêchage :

  • Tirer au sort un numéro qui sera attribué à chaque club présentant des compétiteurs.
  • Tirer au sort un numéro entre 1 et 32 (ou 1 et 16 ou 1 et 8 selon le nombre de compétiteurs engagés) qui sera attribué au 1ercompétiteur numéroté.
  • Prendre la liste des engagés du club que le sort a désigné premier et numéroter, en suivant, chaque compétiteur en commençant par le numéro qui a ensuite été tiré au sort (entre 1 et 32 ou …). Faire ensuite de même pour le club n°2 et ainsi de suite…
  • Placer ensuite chaque compétiteur sur le tableau en respectant la numérotation. Après le numéro 32 (ou 16…) continuer par le numéro 1.

Toutefois, selon les décisions des responsables, à partir d’un certain niveau, il est souhaité d’éloigner d’office les finalistes de l’année sportive passée. Ceci afin d’éviter qu’ils ne se rencontrent dès le début.

De plus en plus le tirage au sort s’effectue par informatique. Cependant, un commissaire sportif doit connaître les modalités de son fonctionnement.

D- TENUE DE TABLE :

Appel des compétiteurs :

  • Vérification de la présence des engagés
  • Appel du 1er combat (1er appelé ceinture rouge, à droite de l’arbitre)
  • Appel du combat qui se prépare.

Attention : Eviter les chevauchements d’appels sur les différents micros. A l’issu du combat, s’assurer du nom du vainqueur pour effectuer correctement le suivi du tableau.

E- TENUE DU TABLEAU D’AFFICHAGE ET DESCHRONOMETRES:

1) Temps de combat :

  • Démarrer le chrono à Hajime
  • Arrêter le chrono à Matte
  • Arrêter le chrono à Sono-mama
  • Arrêter le chrono à Sore-made
  • Redémarrer le chrono à Hajime
  • Redémarrer le chrono à Yoshi.

Nota : Lors de l’annonce Sore-made après un ippon, ne pas remettre tout de suite le chrono à zéro au cas où il y aurait une erreur d’annonce.

2) Immobilisation :

  • Démarrer le chrono à Osae-komi
  • Arrêter le chrono à Ippon, Sore-made
  • Arrêter le chrono à Sono-mama
  • Arrêter le chrono à Matte
  • Arrêter le chrono à Toketa
  • Redémarrer le chrono à Yoshi.

Nota : le commissaire sportif doit annoncer le temps écoulé après chaque Matte s’il y a au moins 10s et moins de 25s afin que l’arbitre puisse annoncer la valeur.

Dès que l’Osae-komi atteint la valeur de Ippon (25s) taper sur le gong (ou annoncer « temps ») pour que l’arbitre annonce Ippon.

Ippon peut être obtenu : au bout de 25s ou s’il a déjà obtenu un Waza-ari, au bout de 20s (2 Waza-ari ont valeur de Ippon).

Cas particulier : Si OSAE-KOMI est annoncé juste avant la fin de la durée du combat, ne pas taper sur le gong mais laisser poursuivre jusqu’à l’annonce de Ippon ou Matte et, dans ce cas, signaler la fin du combat.

TENUE DE LA FEUILLE DE POULE

Sur la feuille de poule, les combats se déroulent dans l’ordre indiqué en bas de la feuille suivant le nombre de compétiteurs.

Pour le marquage des points sur la feuille de poule, indiquer uniquement les points du vainqueur et zéro au perdant.

Pour le classement, il faut compter d’abord le nombre de victoires et ensuite, le nombre de points. En cas d’égalité de victoires et de points, celui des deux qui aura gagné le combat les opposant sera classé avant l’autre.

Rappel :

Yuko vaut 5 points

Waza-ari vaut 7 points

Ippon vaut 10 points

Décision vaut 1 point.

Si Osae-komi :

15 à 19s = Yuko

20 à 24s = Waza-ari

25s= Ippon

Cas particulier :

Si on se retrouve devant le score suivant : 011/010 c'est-à-dire devant une égalité de waza-ari, on marquera 5 points pour le vainqueur correspondant au yuko faisant la différence (et non 7 points puisque les waza-ari s’annulent).

Nota : On note les abandons et les forfaits (kiken et fusen gashi) par un 10 barré. De plus, on note les pénalités sous le score du gagnant si le combat a été remporté grâce à celles-ci (important pour la relation grade championnat).

Tableau de poule

TENUE DU TABLEAU AVEC DOUBLE REPECHAGE

Tenue du tableau :

Lorsque le tableau est incomplet, avancer sur celui-ci les combattants qui passent un tour.

Marquage des résultats :

Le suivi du tableau doit être effectué avec la numérotation à quatre chiffres.

Cette indication doit être placée sous le nom du vainqueur du combat, les 4 premiers chiffres sont ceux concernant le vainqueur, les 4 suivants sont ceux du perdant. Ne pas tenir compte du rouge ou blanc.

Illustration de marquage possible :

IPPON :100/000 WAZA-ARI : 020/000

WAZA-ARI : 010/000 DECISION : 000/000 ou 010/010

YUKO : 010/000

HANSOKU MAKE DIRECT: 100/000 H

4 SHIDO: 100/000.4

3 SHIDO : 010/000.3

2 SHIDO : 001/000.2

SHIDO: 000/0000.1

FUSEN GASHI : 1000/0000 F

KIKEN GASHI: 1000/0000 B

Repêchages:

Les repêchages s’effectuent à partir du moment où il ne reste plus que 4 engagés (quel que soit le nombre de combattants : 8, 16, 32, ou 64).

Sont repêchés les combattants qui ont perdu face à ces 4 engagés sauf en cas de Hansoku make direct (disqualification).

Ils sont reportés dans le tableau de repêchage dans l’ordre des combats.

Lorsque les finales de tableau (combats qui déterminent les sélectionnés pour la finale) se sont déroulées, les perdants sont reportés pour disputer les places de 3ème, et ce en croisant par rapport au tableau.

TABLEAU AVEC DOUBLE REPECHAGE

QUELQUES MOTS SUR LA RELATION GRADE CHAMPIONNAT

Tout d’abord, il faut être au minimum ceinture marron pour pouvoir marquer des points et l’adversaire doit aussi avoir au moins atteint ce grade.

En cas de victoire par Ippon, on marque :

-10 points si l’adversaire a le même grade

-15 points si l’adversaire a un grade supérieur

-20 points si l’adversaire a deux grades supérieurs ou plus

-pas de point si l'adversaire est moins gradé.

De plus, les points sont comptabilisés qu’à partir de Waza-ari (les Koka et Yuko ne sont pas pris en compte).

Enfin, les victoires obtenues par abandon sur blessure, forfait ou grâce à une pénalité ne rapportent pas de points. Ainsi, lors d’un Sogo-gashi, seul le Waza-ari est pris en compte (et non les 3 shido).

SOGO GASHI: 020/000.3

 


Equipes concernées toute l'association

Document associé

  1. Livret du commissaire sportif 2017/2018

    Livret du commissaire sportif 2017/2018

Participer au site : news photo video
avatar Se connecter